Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Victor C. Goldbloom, O.Q., 1923-2016Le Québec perd un grand homme politique

Médecin de formation, Victor Goldbloom a longtemps enseigné la pédiatrie, avant de se lancer sur l’arène politique, en 1966, année où il a été élu député de la nouvelle circonscription de D’Arcy-McGee. Il était alors l’un des premiers politiciens anglophones à maitriser la langue française, ainsi que le premier membre de la communauté juive du Québec à faire son entrée au Conseil des ministres. Il a su faire sa marque en tant que ministre de l’Environnement, ministre des Affaires municipales ainsi que ministre responsable de la Régie des installations olympiques, organisme responsable de parachever les différentes installations en vue des Jeux olympiques d’été de Montréal, en 1976.

Après avoir quitté la scène politique, M. Goldbloom était demeuré très actif, entre autres comme président-directeur général du Conseil canadien des Chrétiens et des Juifs et comme président d’Amitié internationale judéo-chrétienne. Ce digne porte-parole des communautés anglophones et juives du Québec et ardent défenseur de l’environnement détenait plusieurs distinctions honorifiques soulignant son apport considérable aux différentes causes qu’il défendait. Ainsi, c’est en 1991 qu’il avait été fait officier de l’Ordre national du Québec.
Mise en ligne : 17 février 2016
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017