Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jacques Amyot, C.Q. 1924-2018Un modèle de détermination

Nageur invétéré, le Québécois Jacques Amyot est décédé à l’âge de 93 ans. Considéré l’homme de tous les records à la natation (47 records provinciaux et 16 records canadiens sont à son actif), il est devenu un modèle de détermination pour plusieurs personnes, voire pour plusieurs générations qui s’adonnent à ce sport.

Son premier exploit date de 1954, alors qu’il nageait de Sainte-Anne-de-Beaupré vers Québec. Ont suivi, en 1955, l’incroyable défi de faire la traversée du lac Saint-Jean (32 kilomètres) à la nage ainsi que celui de faire le tour de l’île d’Orléans, contre vents et marées. Personne, avant lui, n’avait osé risquer affronter les forts courants qui y sont présents.

Sa ténacité et le goût de se dépasser l’ont amené, l’année suivante, soit en 1956, à traverser la Manche à la nage, entre la France et l’Angleterre, ce qu’il a refait dix-neuf années plus tard, mais dans le sens inverse. Et cela n’est qu’une parcelle de ce qu’il a osé, étant également un athlète accompli en cyclisme et en ski : le ski de fond, la descente, le slalom et le saut à ski constituent des disciplines qu’il chérissait particulièrement.

Ces exploits, et bien d’autres, ont fait de lui un pionnier de la nage longue distance et un exemple de réussite. Ses succès ont d’ailleurs déjà été reconnus au Québec et à l’international, M. Amyot ayant été honoré à plusieurs titres au cours de sa vie qu’il savourait par l’accomplissement de ses rêves hors de l’ordinaire.

Mise en ligne : 12 septembre 2018

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018