Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Simone David-Raymond, G.O.Q., 1911-2012 Une grande dame de la santé s’éteint

À l’époque où la tuberculose faisait des ravages, Simone David-Raymond est interpellée par le domaine de la santé. Celle des enfants lui tient tout particulièrement à cœur. Elle comptera parmi les fondateurs de la Clinique B.C.G. de Montréal, appelée à devenir le Centre de réadaptation Marie Enfant sous sa direction.

Administratrice chevronnée, madame David-Raymond était d’abord une femme généreuse. C’est principalement à titre de bénévole qu’elle dirigera l’établissement de 1938 jusqu’à sa retraite, en 1975. C’est à elle que le Centre doit l’évolution de sa mission, qui aujourd’hui offre des services spécialisés et sur-spécialisés de réadaptation fonctionnelle et sociale aux nouveau-nés, aux enfants et aux adolescents.

Simone David-Raymond a occupé des postes clés auprès de différents conseils d'administration, notamment celui de l'Institut de Cardiologie de Montréal et celui de la Société canadienne contre l'arthrite et le rhumatisme. En plus de l’insigne de grande officière de l’Ordre national du Québec, elle a reçu plusieurs distinctions honorifiques, soit l'Ordre souverain et militaire de Malte, l'Ordre du Canada pour sa carrière au service de ses concitoyens et un doctorat honoris causa de l'Institut Armand-Frappier (UQAM).

Elle a apporté une contribution magistrale au Québec. Plus qu’une pionnière du domaine de la santé, elle a veillé, depuis les années 1930, à offrir une meilleure qualité de vie à des milliers d’enfants. Simone David-Raymond s’est éteinte le 6 février 2012. Elle était alors centenaire.

Mise en ligne : 16 février 2012
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017