Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Richard Garneau, C. Q., 1930-2013Un pionnier exemplaire du monde sportif et télévisuel s’est éteint

Richard Garneau a travaillé aux reportages des matchs des Canadiens de Montréal pendant 27 ans. La Soirée du hockey, c’était lui. Également passionné par les Jeux olympiques, il en a couvert 23, détenant ainsi le record mondial de participation. Ses pairs qualifiaient son style d’inimitable et d’irremplaçable. De fait, la ferveur et la passion qu’il mettait dans ses descriptions amenaient les téléspectateurs à retenir leur souffle, comme s’ils assistaient à l’événement aux premières loges.

M. Garneau a amorcé sa carrière à la radio au début des années 1950, époque où il lui fallait apprendre les nouvelles par cœur. Puis, il a fait son entrée à la Société Radio-Canada. Il y a exercé tour à tour les métiers d’annonceur, d’animateur, de journaliste-reporter, de narrateur et de descripteur. Il s’est démarqué par ses connaissances encyclopédiques en matière d'olympisme, sa prestance et sa remarquable maîtrise de la langue française. Plusieurs prix et distinctions lui ont été décernés. Notamment, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey; il a été fait chevalier de l'Ordre national du Québec; il a été nommé membre de l'Ordre du Canada et il a reçu un doctorat honorifique de l'Université de Sherbrooke. Il a aussi reçu cinq prix Gémeaux.

Richard Garneau est décédé en janvier 2013, à l’âge de 82 ans. Il restera toujours un monument du journalisme sportif et de la télévision au Québec.

Mise en ligne : 22 janvier 2013
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017