Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jacques Parizeau, G.O.Q., 1930-2015 L’un des grands bâtisseurs du Québec s’éteint

Le 2 juin 2015, Jacques Parizeau s’est éteint, entouré de sa conjointe, Lisette Lapointe, de ses enfants, Bernard et Isabelle, ainsi que de ses proches. Le souvenir de cet homme d’exception, à qui le gouvernement du Québec avait conféré le titre de grand officier de l’Ordre national du Québec, en 2008, restera indélébile dans la mémoire collective.

Homme de vision, penseur éminent et acteur engagé du monde économique québécois, M. Parizeau était l’un des grands bâtisseurs du Québec. Au cours de sa longue et fructueuse carrière, il a notamment contribué à offrir aux Québécoises et aux Québécois la maîtrise de leur propre économie.

Dans les années 1960, il s’est avéré l'un des conseillers les plus influents du gouvernement du Québec, jouant un rôle déterminant pendant la Révolution tranquille, notamment dans la mise sur pied du Régime des rentes du Québec. Il a également occupé la fonction de conseiller économique auprès des premiers ministres successifs de 1961 à 1969 et a été l'un des principaux acteurs de la création de la Société générale de financement et de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Pendant ses huit années au service de l’État québécois, il a instauré des outils permettant aux Québécois et Québécoises de participer davantage à leur développement économique, notamment le Régime d'épargne-actions et le Fonds de solidarité FTQ.

Le décès de Jacques Parizeau représente une perte immense pour tout le Québec. Un deuil national est donc engagé à la mémoire d’un homme qui aura marqué profondément notre histoire.

Merci, Monsieur Parizeau!


Mise en ligne : 3 juin 2015
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017