Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Georges-Hébert Germain, C.Q., 1944-2015 Le Québec en deuil d’un grand auteur

Né en 1944, dans la région de Portneuf, Georges-Hébert Germain était le deuxième d'une famille de quatorze enfants. Après ses études universitaires, il a entamé sa carrière aux Presses de l'Université de Montréal.

M. Germain a, par la suite, écrit pour de nombreux journaux comme La Presse, Le Devoir, Nous, Châtelaine, enRoute et L'actualité. Dans ce dernier magazine, il a longtemps signé des articles portant sur l’environnement, qu’il a contribué à rendre d'intérêt public. Il a également travaillé à la télévision à titre de chroniqueur, de critique ou de reporter pour différentes chaînes québécoises, dont Radio-Canada, TVA et TFO.

Comme auteur, il a publié une vingtaine de livres, qu’il s’agisse de romans jeunesse, de romans historiques ou de biographies, tous publiés chez Libre Expression. À la fin des années 1980, il avait entrepris une œuvre qui allait constituer un inventaire descriptif des principaux archétypes du Québec : les pionniers (Les coureurs des bois : la saga des Indiens blancs), les bâtisseurs (les familles nombreuses, nos grands ingénieurs, le château Frontenac, le Musée des beaux-arts de Montréal), les as du sport (les Canadiens de Montréal, Guy Lafleur), les célébrités (Marc Favreau, Céline Dion, le Cirque du Soleil) et la politique (les patriotes de 1837, Robert Bourassa).

Au cours de sa carrière, Georges-Hébert Germain a reçu de nombreux prix en journalisme, dont le prix Judith-Jasmin et le Grand Prix d'excellence de la Fondation nationale des prix du magazine canadien. Il avait été nommé chevalier de l'Ordre national du Québec en 2014.


Mise en ligne : 18 novembre 2015
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017