Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Geneviève Salbaing (1922 – 2016)

Officière (2012)

Cofondatrice des Ballets Jazz de Montréal, dont elle dirigea longtemps la destinée, Geneviève Salbaing avait fait naître une nouvelle génération de danseurs et de chorégraphes ancrés dans la modernité et ouverts à un univers qui bouge. Très vite, grâce à elle, Les Ballets Jazz de Montréal ont enthousiasmé le Québec, puis le reste du monde, par un style dynamique de danse à la portée de tous les publics.

Mme Salbaing naquit à Paris, en France, en 1922, mais grandit à Casablanca, au Maroc, où elle entama une formation de danseuse classique. Jeune adulte, elle revint dans la Ville Lumière pour y faire une licence en philosophie et poursuivre son apprentissage de la danse auprès de grands professeurs russes expatriés.

En 1946, après avoir embrassé professionnellement le ballet à Casablanca et à Washington, elle déménagea à Montréal avec son mari. À son arrivée, elle découvrit une ville au clergé omnipotent et réfractaire à la danse. Elle décida donc alors de fonder une famille.

Des années plus tard, elle renoua pleinement avec la danse à la suite d’une rencontre avec Ludmilla Chiriaeff, G.O.Q., qui lui proposa de joindre sa nouvelle troupe de ballet. Mais le destin voulut qu’elle subît une blessure rédhibitoire après quelques mois de prestation, ce qui l’amena à se réorienter vers le bénévolat dans le domaine des arts du spectacle.

En 1972, Mme Salbaing fonda, avec Eva Von Gencsy et Eddy Toussaint, une compagnie-école ayant pour vocation d’offrir une solide formation en danse classique et moderne : Les Ballets-Jazz Contemporains. Quand ceux-ci ont été rebaptisés « Les Ballets Jazz de Montréal » en 1978, elle se fit la directrice artistique du segment compagnie. Jusqu’en 1993, elle occupa cette fonction, faisant appel à des musiciens et musiciennes de grande notoriété, des chorégraphes tout aussi réputés et de jeunes artistes dans leurs débuts chorégraphiques. Sous sa houlette, Les Ballets Jazz de Montréal ont créé plusieurs écoles affiliées et se sont produits presque 1 500 fois sur cinq continents, dans une bonne cinquantaine de pays.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019