Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Ben Weider (1924 – 2008)

Chevalier (2000)

Né à Saint-Lin en 1924, Ben Weider a fondé à Montréal, en 1945, la Fédération internationale des culturistes (FIC), dont il est le président. Cette fédération, qui regroupe aujourd'hui 171 pays, est une des plus prestigieuses associations sportives au monde.

L'entreprise Weider a contribué à l'épanouissement d'une industrie du conditionnement physique et du développement musculaire toujours en plein essor, et à la création de milliers d'emplois. En outre, elle a offert une toute nouvelle façon d'aborder les questions de santé et de bien-être physique.

Le 30 janvier 1998, le Comité international olympique (CIO) a remis à la IFBB la reconnaissance olympique officielle. Cette reconnaissance, que Ben Weider a obtenue après 52 ans de détermination et de persévérance, est, sans aucun doute, l'une de ses plus grandes réussites.

M. Weider a reçu plusieurs distinctions honorifiques. Mentionnons qu'il obtient un doctorat honoris causa en lettres de l'Université de l'État de Floride, en 1997, et un doctorat honoris causa en droit de l'Université Concordia de Montréal, en 1994, et qu'il devient Ph.D. honoris causa en éducation physique de l'Université de Bagdad, Iraq, en 1972. De nombreux prix et reconnaissances, à l'échelle internationale, couronnent sa carrière extraordinaire.

Durant ses quarante ans dans le domaine du conditionnement physique et des sports, Ben Weider a acquis une renommée internationale. Sa philosophie, ses livres, ses cours, ses découvertes en nutrition et ses rapports sur la performance athlétique et la bonne forme physique sont reconnus mondialement. Ben Weider a soutenu généreusement, dans plusieurs pays, les programmes de santé physique et il a fait don de gymnases complets avec de l'équipement dernier cri afin d'encourager les jeunes et d'aider les organismes engagés dans les domaines de la recherche et de l'entraînement sportif.

De plus, Ben Weider est aussi président de la Société napoléonienne internationale qui regroupe des membres provenant de 30 pays. Grand spécialiste de l'époque napoléonienne, il est un conférencier très apprécié et est l'auteur de six livres sur Napoléon, intitulés Qui a tué Napoléon (ce titre a été publié en 31 langues et vendu à plus de un million de copies, et les droits de production du film ont été cédés à Jack Nicholson et à la Warner Brothers), Assassination at St-Helena, La sagesse de Napoléon, Assassination at St-Helena revisited, Napoléon : Liberté, Égalité, Fraternité et Napoléon est-il mort empoisonné?

En 1995, la Société historique russe publia une collection de deux volumes portant sur l'histoire napoléonienne. Deux livres de Ben Weider, Qui a tué Napoléon et La sagesse de Napoléon, y ont été insérés, de même que des extraits du livre Guerre et Paix de Léon Tolstoï et du livre sur Napoléon d'Alexandre Dumas. Plus de 500 000 copies ont été vendues.

M. Weider a toujours offert son soutien aux Young Men's and Young Women's Hebrew Association (YM-YWHA), leur a fourni de l'équipement pour les gymnases de culturisme, et les a aidés financièrement dans leurs campagnes de financement. Afin de rendre honneur à Ben Weider, le centre communautaire juif de Montréal a décidé de changer son nom pour qu'il devienne le Centre communautaire juif Ben-Weider.

Ben Weider a participé à la campagne de financement, et il a fait lui-même un don au cardinal Turcotte de Montréal, pour la rénovation de l'église Marie-Reine du Monde qui sera restaurée pour la première fois en cent ans. Sans aucun doute, Ben Weider est un grand mécène, non seulement au Québec et au Canada, mais aussi partout à travers le monde.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Ben Weider a été fait chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur de France en 2000. Il a été nommé commandant de l'Ordre de Saint-Jean et colonel honoraire du 62e Régiment d'artillerie de campagne de Shawinigan en 2006.

(Mis à jour en mai 2007)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017