Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Ted Moses

Officier (2002)

Ted Moses est né à Eastmain, à la Baie-James, en 1950. Il a fait ses études au collège Ryerson de Toronto et à l'Université McGill, en administration scolaire. De 1987 à 1990, il a été chef et maire du village d'Eastmain.

Grand chef du Grand Conseil des Cris (Eeyou Astchee) de la Baie-James depuis 1984, il a contribué à sa reconnaissance formelle à titre d'organisation non gouvernementale consultative auprès du Conseil économique et social des Nations unies. Il en est actuellement l'ambassadeur.

Actif sur la scène internationale dans le domaine de la protection des droits des peuples autochtones, il a été nommé en 1989 rapporteur pour le Séminaire des Nations unies sur les effets du racisme et de la discrimination raciale sur les relations sociales et économiques entre les populations autochtones et les États. Il est le premier Autochtone, et le premier citoyen autochtone canadien, à avoir ce privilège.

En janvier 1990, il a été invité comme conférencier d'honneur par le Musée d'Australie et a été appelé à participer à la Conférence sur l'avenir des rêves de l'Australie " Les droits et la réalité des Autochtones et des populations insulaires du détroit de Torres ". Il a également représenté le Grand Conseil des Cris à la Conférence mondiale sur l'environnement à Rio et à la Conférence mondiale sur les droits de l'homme à Vienne. Il est membre fondateur, avec Rigoberta Menchu, de l'Initiative autochtone pour la paix, une organisation internationale de dirigeants autochtones.

En 1995, le Grand Conseil des Cris l'a nommé négociateur auprès du gouvernement fédéral relativement aux obligations en suspens. Avant son élection en qualité de grand chef, il a été le négociateur en chef pour la mise en place du Conseil scolaire cri, dont il a été le premier directeur général, et de l'Office de la sécurité du revenu des chasseurs et piégeurs cris. Il a joué également un rôle de premier plan dans la négociation de la Convention de la Baie-James  et du Nord québécois.

Récemment, le chef Moses agissait à titre de négociateur principal des Cris auprès du gouvernement du Québec. Cette négociation s'est soldée par la signature, en février 2002, de l'Entente concernant une nouvelle relation entre le gouvernement du Québec et les Cris du Québec. Cette entente, de nation à nation, est basée sur le renforcement de la relation politique, économique et sociale entre les Cris et le Québec et sur la coopération, le partenariat et le respect mutuel.

En 1996, l'Université de la Saskatchewan décernait à Ted Moses un doctorat honorifique en droit pour son travail dans le domaine des droits de l'homme.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018