Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Andrée Ménard

Chevalière (2010)

C'est à Andrée Ménard, sœur missionnaire de l'Immaculée-Conception, que l'on doit PROMIS dans le cosmopolite quartier Côte-des-Neiges de Montréal. Depuis plus de vingt ans, elle dirige cet organisme communautaire qui a aidé, jusqu'à aujourd'hui, des milliers de personnes (immigrantes, réfugiées, démunies et isolées) à pleinement s'intégrer à la société québécoise.

Cette religieuse est née à Montréal, en 1926. Au cours de ses séjours au Québec, tandis qu'elle était encore missionnaire en Asie, elle se rendait compte des difficultés que vivaient les personnes venues s'établir au Québec. En 1988, après avoir passé vingt-cinq ans au Japon, elle fonde PROMIS, un organisme qui vient en aide aux nouveaux arrivants et aux moins bien nantis. Comptant aujourd'hui quelque 40 employés et 300 bénévoles, l'organisme répond annuellement aux besoins d'au-delà de 8 000 personnes, issues d'une centaine de pays, en offrant directement et indirectement divers services : intégration sociale (notamment par le programme d'accompagnement des nouveaux arrivants), recherche de logements, soutien aux familles, cuisine collective, apprentissage du français, recherche d'emploi et d'insertion en entreprise, aide à l'établissement en région, et ce, dans un esprit de rapprochement interculturel et de cohabitation dynamique.

Femme engagée et vouée à la cause des plus défavorisés, Mme Ménard a contribué, par l'entremise de son œuvre, à faciliter l'adaptation et l'intégration à la société québécoise de nombreuses familles, tout en faisant la promotion de la justice sociale et des droits de la personne. À présent, PROMIS est source d'inspiration pour plusieurs organismes, notamment par le développement de partenariats entre divers acteurs socioéconomiques, tant urbains que ruraux.

Mme Ménard a été nommée par la gouverneure générale membre du conseil d'administration de la Fondation canadienne des relations raciales, dont elle fut vice-présidente de 2003 à 2005 et présidente intérimaire de 2005 à 2007. Le travail d'Andrée Ménard et de PROMIS a aussi été reconnu à l'extérieur du Québec. Cette reconnaissance porte sur différents aspects : civisme, solidarité sociale, multiculturalisme, bénévolat et francisation. En 2008, PROMIS a reçu le prix Jacques-Couture pour la promotion du rapprochement interculturel dans la catégorie Organismes à but non lucratif. En 2002, Mme Ménard s'est vu décerner la Médaille du service méritoire.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018