Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jules Dufour (1941 – 2017)

Chevalier (2007)

Géographe de formation et professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Jules Dufour milita pour la justice sociale et le respect de la nature durant de nombreuses années.

M. Dufour naquit à Jonquière en 1941. Il était titulaire d’une maîtrise en géomorphologie et d’un doctorat en géographie de l’Université Laval.

Il commença à enseigner à l’UQAC en 1971. Pendant plus de trente-cinq ans, il y mena des recherches portant sur la conservation et la valorisation des ressources naturelles, surtout nordiques, du Canada.

Au cours de sa longue carrière, M. Dufour collabora à une dizaine de commissions d’enquête en tant qu’expert ou commissaire, en particulier pour l’examen environnemental des travaux d’aménagement hydroélectrique. Il fit même partie de la cruciale Commission du Nunavik, dont les travaux, amorcés en 1999, ont donné lieu à un rapport définitif déposé en 2001. Ce rapport, où l’on préconisait l’établissement d’un gouvernement autonome pour le vaste territoire du Nunavik (près de 650 000 km2), a permis d’amorcer concrètement un processus de négociations en ce sens.

Qui plus est, M. Dufour s’engagea dans des activités de coopération internationale, et ce, à titre de consultant pour l’UNESCO, pour le Bureau international de la paix et pour d’autres organismes non gouvernementaux. Il participa notamment au Sommet de la Terre de Rio (1992), à l’historique conférence de l’Appel pour la paix de La Haye (1999), au Sommet mondial pour le développement durable de Johannesburg (2002) et au premier congrès mondial des aires marines protégées, à Geelong (2005).

En fait, outre le domaine de l’environnement, Jules Dufour était assez présent dans le milieu de la sécurité et de la paix. En 2006, il était admis au Cercle universel des ambassadeurs de la paix. En 2017, il continuait d’apporter son concours intellectuel au Centre de recherche sur la mondialisation, institut basé à Montréal et réputé pour son site Internet sérieux.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018