Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Nicole Marcil-Gratton (1943 – 2018)

Chevalière (2009)

Nicole Marcil-Gratton a fondé, avec Michèle Viau-Chagnon, C.Q., la toute première maison de soins palliatifs pédiatriques du Québec : la maison André-Gratton, inaugurée à Montréal, en 2007, et chapeautée par l’organisme Le Phare enfants et familles. Pendant une dizaine d’années, elle a présidé le conseil d’administration de cet organisme. Elle était membre honoraire de l’Institut Vanier de la famille.

Mme Marcil-Gratton naquit à Montréal en 1943. Bachelière ès arts du collège Jésus-Marie de Montréal, elle obtint un baccalauréat en sociologie (1966) et une maîtrise en démographie (1975) de l’Université de Montréal, puis un diplôme d’études approfondies en démographie sociale de l’Université de Paris 1.

En 2000, en réponse à l’invitation de Michèle Viau-Chagnon, Mme Marcil-Gratton épousa d’emblée la mission de l’organisme Le Phare enfants et familles, lequel venait d’être créé, l’année précédente, pour soutenir les parents dont l’un des enfants est atteint d’une maladie dégénérative à issue fatale ou d’un très lourd handicap nécessitant des soins complexes. En 2005, cette chercheuse agrégée du Département de démographie de l’Université de Montréal demanda à l’établissement un premier congé sans traitement, puis, en 2006, un deuxième, et ainsi de suite jusqu’à sa retraite de l’enseignement, en 2008. Durant des années, elle s’efforça de consolider et d’enrichir l’offre de services de l’organisme. Très tôt, elle lança le projet d’une maison de répit et de soins palliatifs pour les enfants pris en charge par l’organisme : la future maison André-Gratton. S’étant entourée des compétences nécessaires, elle suivit de près absolument chacune des étapes de la construction de cette maison, y compris l’aménagement intérieur.

Dans son parcours professionnel, Mme Marcil-Gratton démontrait de la constance et une grande persévérance. Ses sujets de recherche gravitaient autour de la démographie de la famille et des tendances afférentes à ce domaine. Le thème de la conciliation travail-famille, qui lui tenait à cœur, lui a valu une réputation enviable.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018