Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Aurélien Boivin

Officier (2001)

Docteur ès lettres de l'Université Laval depuis 1984, professeur titulaire au Département des littératures de la même université et directeur des programmes de littérature française et québécoise, Aurélien Boivin a consacré plus de trente ans de sa vie à la promotion et à la diffusion de la langue, de la culture et de la littérature québécoises, au Québec comme à travers le monde. De plus, l'action qu'il a menée en vue de promouvoir et de défendre le fait français au Québec, au sein de l'Association québécoise des professeurs de français (AQPF) d'abord, puis à la revue Québec français, l'a conduit à participer activement au rayonnement du Québec et de la francophonie à travers le monde.

Né à Saint-Edmond au Lac-Saint-Jean, Aurélien Boivin fait ses études classiques au Petit Séminaire de Chicoutimi. Inscrit, en 1965, à la Faculté des lettres de l'Université Laval après avoir obtenu une bourse du gouvernement du Québec visant la formation universitaire du personnel enseignant, il obtient une licence ès lettres modernes en 1968. Boursier du Conseil des arts en 1968, il obtient une maîtrise en littérature québécoise en 1974 par la rédaction d'un mémoire portant sur le conte littéraire québécois au XIXe siècle, lequel sera publié, l'année suivante, par Fides, sous le titre Le conte littéraire québécois au XIXe siècle. Essai de bibliographie critique et analytique. Poursuivant ses recherches sur le conte, il soutient, en 1984, une thèse de doctorat consacrée au conte littéraire québécois au XIXe siècle; il devient ainsi le premier véritable spécialiste du conte écrit au Québec, voire au Canada.

En 1971, Maurice Lemire, alors directeur du Département d'études canadiennes de l'Université Laval, entreprend la rédaction du Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec; il demande à Aurélien Boivin de se joindre à l'équipe en tant que professionnel de recherche, rattaché au roman, au conte et à la nouvelle. Celui-ci restera fidèle à cette équipe jusqu'en 1987, année de la publication du cinquième tome de ce monumental dictionnaire. À titre de directeur adjoint, il mènera à terme le tome VI publié, en 1994, sous la direction du professeur Gilles Dorion. Aurélien Boivin est le seul membre de l'équipe à avoir participé à la rédaction des sept tomes de ce dictionnaire, dans lequel plus de 200 articles portent sa signature. Depuis juin 1997, il assume la direction du tome VII, grâce à une importante subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Aurélien Boivin a également participé à des projets de recherche du Centre de recherche en littérature québécoise de l'Université Laval, dont il est un membre fondateur. Ainsi, il a été le codirecteur du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les littératures fantastiques dans l'imaginaire québécois (GRILFIQ), qui a conduit à la publication de la Bibliographie analytique de la science-fiction et du fantastique québécois (1960-1985) (Québec, Nuit blanche éditeur, 1992), et à celle des actes d'un colloque international qu'il a organisé en mai 1990, Les ailleurs imaginaires. Les rapports entre le fantastique et la science-fiction (Nuit blanche éditeur, 1993).

Entre 1988 et 1995, il a préparé l'édition annotée des Œuvres complètes de Louis Hémon (Guérin littérature, trois tomes) et, en 1996, il a publié Pour une lecture du roman québécois (Nuit blanche éditeur). Le deuxième tome est déposé chez l'éditeur. Aurélien Boivin est aussi l'auteur de deux anthologies, l'une consacrée au conte, l'autre à la nouvelle du XIXe siècle québécois (Montréal, Fides, 1997).

Depuis 1989, Il est membre de l'équipe de recherche du projet Histoire littéraire du Québec (HILIQ), qui a déjà publié, aux Presses de l'Université Laval et sous le titre La vie littéraire au Québec, quatre des sept volumes prévus. Depuis janvier 1996, une subvention du CRSH, obtenue dans le cadre des « Grands projets d'édition », lui permet de préparer l'édition critique des Anciens Canadiens de Philippe Aubert de Gaspé, laquelle paraîtra dans la collection Bibliothèque du Nouveau Monde, aux Presses de l'Université de Montréal.

Aurélien Boivin a collaboré au Dictionnaire biographique du Canada dans lequel il a rédigé les biographies d'une bonne douzaine d'écrivains québécois. De plus, il a participé à la rédaction du Dictionnaire canadien des noms propres, sous la direction de Michel Veyron (Québec, Éditions du Septentrion, et Paris, Larousse, 1989), dans lequel il a rédigé 169 biographies d'écrivains québécois.

Parmi les distinctions reçues, mentionnons que, en juillet 1996, il a été nommé chevalier de l'Ordre des Palmes académiques du gouvernement français. En mai 1998, il a reçu la décoration de l'Ordre des francophones d'Amérique. Il est membre de la Société royale du Canada depuis 1998.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019