Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Claude Béland, G.O.Q. (1932-2019)La coopération comme levier pour un monde meilleur

Malgré son décès survenu alors qu’il avait 87 ans, Claude Béland, président du Mouvement Desjardins de 1987 à 2000, demeurera une solide icône de la coopération. Il en incarnait les valeurs avec droiture, notamment celle qui fait que toute décision ou action est basée sur la considération des personnes. L’iniquité n’était pas une option.

Homme charismatique, exigeant et bienveillant, il a suivi les traces de son père et s’est lancé dans l’aventure coopérative dès sa jeunesse. Avocat de formation, diplômé en droit coopératif de surcroît, il a recherché, au fur et à mesure de son engagement, l’équilibre entre le pouvoir citoyen, la politique et l’économie.

Ce grand bâtisseur québécois accordait également une haute importance à l’éducation, à la démocratie et à l’engagement social. Il s’est impliqué dans de nombreux conseils d’administration et a joué des rôles clés dans plusieurs organisations et comités, dont le comité directeur des États généraux sur la réforme des institutions démocratiques.

Claude Béland a été reçu officier de l’Ordre national du Québec en 1992, puis promu grand officier en 2014. Ces distinctions bien méritées lui ont été attribuées en reconnaissance de son attachement profond aux valeurs coopératives, mises au service d’un monde meilleur, et de sa contribution exceptionnelle aux plans démocratique et social. Les traces qu’il nous laisse sont indélébiles.

Mise en ligne : 25 novembre 2019