Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Michelle Rossignol

Chevalière (2001)

Née à Montréal, Michelle Rossignol assume la direction générale et artistique du Théâtre d'Aujourd'hui de 1988 à 1998, après deux années comme chef du Service du théâtre au Conseil des Arts du Canada. En tant que comédienne et metteure en scène, elle appartient à l'univers versatile de la gestion d'une entreprise culturelle et de la créativité débordante. On saura reconnaître la volonté de fer qu'elle a su manifester pour soutenir le théâtre de création en lui donnant des espaces adéquats - déménagement et agrandissement de l'ancien Théâtre d'Aujourd'hui.

Son théâtre de prédilection est le théâtre de création. Ainsi, elle a créé sur scène Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau, Les Beaux dimanches de Marcel Dubé, Sainte Carmen de la Main et Les belles-sœurs de Michel Tremblay, Sophie et Léon de Victor-Lévy Beaulieu, de nombreuses pièces de Jean-Claude Germain dont Dédé Mesure, Maria Agélas d'Antonine Maillet, Émélie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone de Michel Garneau. Plus récemment, elle a fait jouer au Théâtre d'Aujourd'hui Les Reines de Normand Chaurette, en 1990, Le Cerf-volant de Pan Bouyoucas, en 1994, Les divines de Denise Boucher, en 1996, et La peau d'Élisa de Carole Fréchette, en 1998.

Michelle Rossignol s'intéresse également au théâtre de répertoire. Elle foule les planches de toutes les scènes montréalaises, prêtant son talent pour interpréter les œuvres de Racine et de Claudel, ou celles de Genet et de Tchechov. Elle signe aussi la mise en scène de plus d'une dizaine de spectacles, parmi lesquels la création de la Saga des poules mouillées, de Jovette Marchessault. Si elle connaît une grande popularité pour ses rôles à la télévision, entre autres dans Le survenant, Les dames de cœur, Les filles d'Ève et Un signe de feu, elle fait également partie de nombreuses émissions radiophoniques. Elle obtient le prix Marie-Victorin décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste; elle reçoit le titre d'officier de l'Ordre du Canada pour son engagement, sous diverses formes, au sein du milieu culturel, et le trophée des Coopérants, dans le secteur de la culture, à l'intérieur du programme Chapeau bas aux Québécoises. En 1992, le prix Gascon-Thomas de l'École nationale de théâtre du Canada lui est attribué en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au théâtre canadien.

Michelle Rossignol a enseigné l'interprétation à l'École nationale de théâtre du Canada. De 1971 à 1980, elle est adjointe à la direction de la section interprétation, puis elle exerce la fonction de directrice de la section interprétation et écriture, de 1980 à 1986.

Animatrice d'une série d'entretiens à la chaîne culturelle de Radio-Canada FM, elle présente Gisèle Schmidt et Charlotte Boisjoly, en 1995-1996, puis elle anime une autre série avec André Brassard, en 1997.

En plus de sa participation à de nombreux jurys, Michelle Rossignol a été membre de la Commission internationale du Théâtre de langue française comme représentante du gouvernement canadien, ainsi que coprésidente du Groupe d'études sur la formation professionnelle dans le secteur culturel au Canada. De 1995 à 1998, elle a représenté le milieu des arts et de la culture au Conseil régional de développement de Montréal.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018