Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Gabrielle Gaudreault

Chevalière (2001)

Née à Port-Alfred, Gabrielle Gaudreault devient enseignante et responsable des activités musicales à l'école Saint-André de Chicoutimi. Elle est directrice d'une petite maîtrise de 50 jeunes garçons âgés de 9 à 12 ans à l'école Saint-Joseph de Chicoutimi et directrice d'une chorale de jeunes filles à la paroisse Sacré-Cœur de Chicoutimi. Elle est membre de la Fanfare de Chicoutimi à titre de clarinettiste, membre de l'Orchestre philharmonique de Chicoutimi comme contrebassiste, fondatrice d'une société musicale à la paroisse Notre-Dame-de-Grâces de Chicoutimi qui présente annuellement quatre concerts, fondatrice de l'École de musique de Chicoutimi, fondatrice d'un petit quintette à vent de jeunes garçons de 9 à 12 ans qui obtient, en 1966, la médaille d'or du lieutenant-gouverneur, médaille qui est remise, la même année, à la Place des Arts de Montréal.

Membre de la Fondation des amis des écrivains de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Gaudreault a également été présidente organisatrice des membres du jury du concours « Opti-jeunesse en chansons » et du Concours de personnalité organisé par le Club optimiste régional pour les élèves du secondaire.

De 1967 à 1991, elle est responsable de l'administration du Conservatoire de musique de Chicoutimi. En 1990, elle fonde un concours de musique intitulé Jeunes étoiles. Soixante-sept musiciens, sélectionnés dans toutes les disciplines, étudiant au Conservatoire de musique de Chicoutimi et dans les six écoles de musique de la région, s'inscrivent au concours. Mme Gaudreault lance une campagne de sensibilisation auprès du public dans le but de recueillir des bourses pour récompenser les participants. De généreux commanditaires et une soixantaine de musiciens, soit des anciens diplômés du Conservatoire de musique de Chicoutimi, manifestent leur intérêt pour la musique en acceptant d'appuyer le projet.

Ainsi est mis sur pied le Festival de musique du royaume, sous la présidence de Gabrielle Gaudreault. La participation d'une centaine de bénévoles permet de concrétiser, avec un budget très restreint, ce concours d'envergure régionale. L'impact de l'événement dans la communauté est tel qu'à sa première année d'activité, cet organisme reçoit une décoration du ministère des Affaires culturelles. Depuis dix ans, plus de 9 000 musiciens ont participé à ce concours, et 200 000 $ ont été distribués en bourses de perfectionnement.

Parmi les distinctions reçues par Mme Gaudreault, mentionnons : l'édition d'un livre intitulé Concerto en G sur l'œuvre des Gaudreault, dont l'auteur est Louis Savard, écrivain; la nomination de Bâtisseur de la ville de Chicoutimi à l'occasion des fêtes du 150e; la décoration du Mérite municipal provincial, catégorie Citoyenne; la réception du prix provincial Dollard-Morin pour son engagement bénévole au Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'Association des Bleuets de Québec la choisit également « Bleuet d'or de l'année ». De plus, en 1999, elle reçoit le prix Hommage bénévolat Québec, catégorie Organisme.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018