Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Marie-Hélène Falcon

Officière (2003)

Marie-Hélène Falcon s’est principalement consacrée à la diffusion de la création théâtrale contemporaine, à l’échelle nationale et internationale. Elle a fondé le Festival de théâtre des Amériques, puis Théâtres du monde et, enfin, Nouvelles Scènes, avec le désir toujours renouvelé de faire connaître et apprécier les œuvres actuelles.

Madame Falcon est née à Montréal, en 1942. Elle étudie la philosophie et le théâtre à l’Université du Québec à Montréal. Au début de sa carrière, elle occupe successivement les postes de directrice artistique du Festival du théâtre étudiant du Québec et de codirectrice de l’Association québécoise du jeune théâtre.

Cofondatrice du Festival de théâtre des Amériques, elle en est la directrice générale et artistique depuis 1983. En 1981, elle collabore à la tenue du deuxième Festival de créations de femmes et fonde Les Folles Entreprises, un organisme voué à la mise sur pied et à la diffusion de manifestations à caractère culturel. Grâce à elle, le travail des grands metteurs en scène et des compagnies marquantes de notre époque a été présenté à Montréal. Elle a également coproduit des œuvres, en collaboration avec d’importants créateurs québécois, aujourd’hui reconnus à travers le monde : Robert Lepage, Gilles Maheu, Marie Chouinard, et Wajdi Mouawad, pour n’en nommer que quelques-uns.

En 1996, elle inaugure un nouvel événement présenté en alternance avec le Festival de théâtre des Amériques. De format plus intime, mais d’horizons aussi vastes, Théâtres du monde donne doublement accès à la création internationale tout en élargissant le territoire d’accueil des compagnies étrangères. Toujours animée d’une volonté de s’engager plus avant, elle fonde Nouvelles Scènes, en 1997, afin de favoriser la circulation des œuvres de création au Québec et de permettre aux jeunes compagnies et artistes québécois de se faire entendre.

Depuis 1982, madame Falcon est fréquemment invitée à participer à des festivals internationaux et à des rencontres de réflexion sur les enjeux du théâtre contemporain. Elle siège à de nombreux jurys et comités consultatifs au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine. En 1987, elle est nommée présidente de la Commission internationale du théâtre francophone, poste qu’elle occupera jusqu’en 1989. En mai 2000, elle participe à une mission du Québec en Argentine et au Chili, dont les principaux objectifs sont d’accélérer la négociation d’ententes et de faire la promotion du savoir-faire québécois dans les secteurs d’excellence. En avril 2002, elle accompagne la ministre d’État à la Culture et aux Communications au Mexique afin de développer davantage la coopération culturelle avec ce pays.

Marie-Hélène Falcon a été mise en nomination, en 1989, au Festival Internacional de Teatro de Caracas pour sa contribution à la diffusion et au rayonnement du théâtre latino-américain à l’étranger. En 1992, le quotidien La Presse la désigne Personnalité de la semaine et la revue L’Actualité la nomme parmi les grands de 1995. Elle a été récipiendaire francophone du prix Gascon-Thomas, décerné par l’École nationale de théâtre du Canada, en 1998. À l’automne 2001, les efforts qu’elle déploie depuis des années en faveur de la coopération entre la France et le Québec, dans le domaine du théâtre, lui valent la reconnaissance du gouvernement français. Marie-Hélène Falcon est alors nommée chevalier de l’Ordre des arts et des lettres.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018