Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Janette Bertrand

Chevalière (1992)

Née à Montréal le 25 mars 1925, c'est d'abord dans la chronique «Opinions de femme» du Petit Journal que Janette Bertrand commence sa carrière. Elle tient ensuite le courrier du coeur au même journal pendant 17 ans. Une nouvelle chronique L'agence matrimoniale de Janette connaît un vif succès.

Elle débute à la radio de Radio-Canada en animant Déjeuner en musique. Jusqu'à l'avènement de la télé, c'est à CKAC qu'elle animera pendant plusieurs années Mon mari et nous. Pendant sept ans, Janette écrit les textes et interprète un des rôles principaux de Toi et moi à Radio-Canada et anime le jeu questionnaire Adam et Ève qui tiendra l'antenne pendant sept ans à Télé-Métropole. Elle anime ensuite Comment? Pourquoi? à Télé-Métropole pendant six ans, une émission destinée aux adolescents.

Quelle famille écrit et réalisé par Janette Bertrand tiendra l'antenne pendant cinq ans à Radio-Canada et confirme son talent d'auteur et de comédienne. Le téléroman Grand-papa révèle chez l'auteur une volonté nette de traiter des sujets tabous et d'avant-garde. Après avoir été animatrice à Télé-Métropole de Parle, parle, jase, jase, elle animera pendant trois ans Janette veut savoir. Elle écrit en même temps une nouvelle série dramatique de 52 épisodes SOS j'écoute.

En février 1986, Janette propose à Radio-Québec des dramatiques Avec un grand A racontant des histoires d'amour qu'elle écrit et dirige elle-même. Elle lance en même temps Parler pour parler. La série Parler pour parler a maintenant huit ans. Avec un grand A en a cinq et elles continuent sur leur lancée...

Auteur de théâtre, elle a porté à la scène Moi Tarzan, toi Jane et Dis-moi le si j'dérange. Notons qu'elle a fait aussi partie de la Ligue nationale d'improvisation dans l'équipe des «Verts».

Depuis 1984, de nombreux trophées et distinctions lui ont été décernés pour l'excellence de son travail et pour sa popularité. Mentionnons que la Centrale de l'enseignement lui a rendu hommage pour sa contribution à la société à titre d'éducatrice populaire. Madame Bertrand a aussi été présidente d'honneur de plusieurs campagnes de financement d'oeuvres sociales et communautaires.

Proclamée Femme du siècle à la suite d'un vote populaire au Salon de la femme en 1990, elle a reçu la Médaille d'argent du Mouvement national des Québécois en janvier 1991 en reconnaissance de son travail et de son oeuvre.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018