Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jeanne Larocque Blackburn

Officière (2004)

Jeanne Larocque Blackburn a toujours porté un intérêt marqué à l’éducation, à la condition féminine et à la culture. Le gouvernement du Québec lui a confié les ministères de la Sécurité du revenu et de la Condition féminine, ainsi que la présidence de la Commission parlementaire de l’éducation. Par la suite, madame Blackburn a été membre de l’Assemblée internationale des parlementaires de langue française et présidente de la Régie du cinéma. Elle est aussi cofondatrice et présidente-directrice générale de Cultures à partager, une fondation qui favorise la coopération entre les populations du Sud et le Québec.

Jeanne Larocque est née à Saint-Elzéar-de-Bonaventure. Mariée à Gilles Blackburn, elle est grand-mère et mère de deux filles. De 1953 à 1980, elle a enseigné aux commissions scolaires de Chicoutimi et de Jonquière, puis à l’éducation des adultes. Elle a aussi été directrice du projet Récupération et recyclage Saguenay (1972-1974), secrétaire régionale et agente de développement à Radio-Québec, au Saguenay–Lac-Saint-Jean (1977-1979), présidente de la Conférence des présidents des cégeps du Québec (1965-1980) et présidente du Conseil des collèges du Québec (1979-1985).

Députée du Parti québécois dans Chicoutimi de 1985 à 1998, elle sera ministre de la Sécurité du revenu et ministre responsable de la Condition féminine (1994-1996), puis présidente de la Commission parlementaire de l’éducation (1996-1998). À titre de ministre responsable de la Condition féminine, elle est signataire du rapport Stratégies pour les femmes : bilan, constats et perspectives 1985-2000, présenté à la Conférence mondiale des Nations Unies, à Beijing.

Au cours des années 1990, madame Larocque Blackburn s’est intéressée à la francophonie et elle s’est engagée activement au sein de l’Assemblée internationale des parlementaires de langue française et de la section québécoise de la Commission interparlementaire France-Québec, dont elle a été présidente. À titre de présidente également de la Régie du cinéma, de 1999 à 2002, elle a veillé au développement et au rayonnement culturel du Québec.

Son engagement au sein des conseils d’administration de plusieurs institutions et organismes du monde de l’éducation, de l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFÉAS), du Conseil régional de la santé et des services sociaux et du Conseil régional de développement pour la région 02 traduit bien son dévouement pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean. En 1998, de concert avec d’autres parlementaires, elle crée la Fondation des parlementaires québécois : Cultures à partager, dont la mission est de promouvoir l’éducation, l’apprentissage de la lecture, la protection de l’environnement et la solidarité entre les populations du Sud et les Québécoises et Québécois; elle en est toujours, aujourd’hui, la présidente-directrice générale.

Jeanne Larocque Blackburn est chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur de France (2002) et chevalier de l’Ordre de la Pléiade (2000).

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018