Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Thérèse Dallaire-Laplante

Chevalière (1994)

Née à St-Bruno au Lac St-Jean, le 2 avril 1931, Thérèse Dallaire-Laplante est la fondatrice de la première maison d'hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec, Carrefour pour Elle, située dans la ville de Longueuil. Elle devait en être la directrice depuis sa fondation, en 1975, jusqu'à tout récemment soit en 1991. Depuis, elle assume le rôle de coordonnatrice au sein de la Fédération des ressources d'hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec dont elle fut également la première présidente.

Son implication à titre de pionnière devait se poursuivre et l'amener à collaborer à de nombreux comités-fondateurs. Notons ici sa participation aux ressources; Maison l'Entre-deux, maison d'hébergement pour femmes dépressives; la Caza, maison d'hébergement pour les sans-abris; CAVAC de Longueuil, centre d'aide aux victimes d'actes criminels; Le Regroupement provincial des maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence: La fondation Carrefour pour Elle et enfin, la Maison d'hébergement l'Emprise, ressource pour conjoints violents judiciarisés au sein de laquelle elle oeuvre toujours à titre de membre du conseil d'administration.

Elle fut également membre des corporations : Espoir, ressource en santé mentale; Après Coup, organisme d'intervention auprès des conjoints violents; et du Comité d'implantation de ressources alternatives en santé mentale.

Son implication sociale l'a amenée à agir à titre de bénévole au sein de diverses ressources dont des comités d'école, au service de préparation au mariage et de planification familiale, à l'Association sportive Les Ringuettes de Boucherville et à l'AFEAS, comité d'action sociale.

Madame Lapante a reçu plusieurs distinctions honorifiques, mentionnons entre autres : le trophée Gala Célébration décerné par la Fédération des Caisses populaires Desjardins de Montréal et de l'Ouest du Québec au Salon de la Femme; une mention d'honneur des Prix annuels Desjardins à la maison d'hébergement Carrefour pour Elle dont elle était directrice générale; Le Prix de Reconnaissance Régionale 1989 décerné par le Conseil de la santé et des services sociaux de la Montérégie; reçue Membre de l'ordre du Mérite diocésain, St-Jean-Longueuil; nommée Femme de l'Année au Québec en 1985 dans le domaine de l'Action sociale; récipiendaire du Prix Personne remis par le Gouverneur général du Canada en 1990 et en 1991, elle est aussi Membre de l'Ordre du Canada.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Thérèse Dallaire-Laplante a reçu, en 2002, la Médaille du jubilé de Sa Majesté la reine Élisabeth II.

(Mis à jour en septembre 2006)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018