Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Louise Lambert-Lagacé

Chevalière (2006)

Au cours de sa carrière de nutritionniste, Louise Lambert-Lagacé s’est appliquée à élaborer de nouvelles approches nutritionnelles adaptées aux besoins particuliers de sa clientèle. Comme communicatrice de la bonne alimentation, elle a joué un rôle pédagogique de tout premier plan dans le domaine de la nutrition. Elle a montré au grand public québécois que diététique pouvait rimer avec « cuisine facile, équilibrée et savoureuse ».

Mme Lambert-Lagacé est née à Montréal, en 1941. Elle est titulaire d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal (1961). À partir de 1975, elle dirige un petit institut privé de nutrition clinique. En 2013, elle y sera toujours en fonction, continuant de développer de nouvelles interventions nutritionnelles fondées sur les dernières recherches scientifiques.

C’est très tôt qu’elle commence à informer les gens sur les bienfaits d’une alimentation saine et variée. Ainsi, dès 1972, elle livre des chroniques télévisées, d’abord à Télé-Métropole, aux côtés de Nicole Germain, ensuite à Radio-Canada, à Radio-Québec puis à TVA, à la barre de ses propres émissions.

Elle se fait également connaître du grand public par de nombreux articles publiés dans Montréal Matin, Le Devoir et Châtelaine, ainsi que par de multiples livres à succès portant sur la nutrition.

Ses premiers livres ne tardent pas à attirer l'attention du public et des journalistes. Comment nourrir son enfant, paru d’abord en 1975 puis constamment mis à jour, dépassera largement les 300 000 exemplaires vendus pour la version française, en 2010. Mme Lambert-Lagacé s’attaque particulièrement aux besoins nutritionnels de la femme, notamment avec Le nouveau défi alimentaire de la femme (édition revue et augmentée en 2010) et Ménopause, nutrition et santé (4e édition en 2011). Ses ouvrages, tous pratiques, sérieusement étayés et très recherchés, sont traduits en plusieurs langues.

En 2011, Mme Lambert-Lagacé prendra la tête du conseil d’administration de l’Institut de recherches cliniques de Montréal.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018