Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Lorraine B. Palardy

Chevalière (2007)

Galeriste réputée, Lorraine B. Palardy est à l’origine de l’organisme Les Impatients, qui vient en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par l’entremise de l’expression artistique. En 2013, elle en était toujours la présidente.

Mme Palardy est née à Longueuil, en 1945. Issue d’un cursus en pédagogie préscolaire, elle possède une formation en histoire de l'art, acquise à l’Université du Québec à Montréal.

En 1977, Mme Palardy lance, à Saint-Lambert, la Galerie Frédéric-Palardy. Celle-ci migre à Montréal en 1983 et ne tarde pas à y faire bonne figure.

De 1988 à 1993, Mme Palardy assure la présidence de l'Association des galeries d'art contemporain de Montréal. Au cours de son mandat, soit en 1989, elle participe à la réalisation d’un projet d’atelier d’art-thérapie : À l'ombre du génie. Le projet consistera à faire produire des œuvres par les usagers de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine (maintenant l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal), avec l’accompagnement d’artistes établis. Les œuvres ainsi créées servent à recueillir des fonds pour la Fondation des maladies mentales.

En 1992, cette organisation appuie la mise sur pied de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut du Québec, sous la conduite de Mme Palardy, et un premier atelier voit le jour à Pointe-aux-Trembles, selon la formule du projet À l’ombre du génie. En 1999, la Fondation choisit de se faire connaître sous l’appellation Les Impatients et prend pignon sur rue au centre-ville de Montréal. Ce sera alors le véritable point de départ du rayonnement de l’organisme : une galerie sera ouverte, une exposition-encan annuelle instituée (en 1999) et des ateliers implantés dans l’agglomération montréalaise (en 2008 et 2009), à Drummondville (en 2011) et à Granby (en 2012). En 2013, les activités en atelier seront enrichies et comprendront notamment le dessin, la peinture et la création musicale; toutes se feront sous la supervision d’un artiste ou d’un thérapeute professionnel.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018