Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Édith Cloutier

Chevalière (2006)

Fréquentant diverses tribunes nationales et internationales, Édith Cloutier est bien connue pour son engagement au service du mieux-être des Autochtones en milieu urbain. Elle s’est notamment démarquée comme présidente du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec et comme codirectrice de l’Alliance de recherche ODENA, une structure partenariale de soutien au développement global de la population autochtone des villes québécoises.

Issue d’une mère algonquine et d’un père québécois, Mme Cloutier est née en 1966, à Ville-Marie. En 1989, elle obtient un baccalauréat en sciences comptables de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

À l’âge de 23 ans, elle prend la direction du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or (CAAVD). Cet organisme, qui n’est alors qu’un café-rencontre, vise le mieux-être des Autochtones, dans une ville où la présence des Algonquins, des Cris et des Inuits est en croissance. Sous la gouverne proactive de Mme Cloutier, l’organisme se transforme en un carrefour de services, un milieu de vie et un outil de développement pour les Autochtones.

En 2003, le centre de la petite enfance (CPE) Abinodjic-Miguam voit le jour, une initiative mixte du CAAVD. Ce CPE a pour particularité d’être voué au rapprochement entre les Blancs et les Autochtones, une action chère à Mme Cloutier.

En 2011, toujours à Val-d’Or, s’ouvre la clinique Minowé, fruit de la collaboration étroite du CAAVD, que dirige encore Mme Cloutier. Cet établissement sociosanitaire applique une formule originale qui prend en compte les valeurs socioculturelles de la population autochtone, une formule qui sera déployée ailleurs au Québec.

Du reste, en 2006, Mme Cloutier est choisie unanimement comme présidente du conseil d’administration de l’UQAT. On lui doit en partie le pavillon des Premiers-Peuples, inauguré en 2009 et formant le cœur du campus de l’UQAT. Ce pavillon est le reflet de ses efforts intarissables visant le rapprochement ou l’alliance entre les communautés.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018