Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Claudette Gagnon Dionne

Chevalière (1996)

Née à Québec le 10 juin 1937, Claudette Gagnon Dionne, épouse du Dr Louis Dionne, se révèle depuis le tout début le soutien, la collaboratrice, la zélatrice la plus active parmi les artisans de la Maison Michel-Sarrazin. Secrétaire du conseil d'administration, membre de plusieurs comités, elle s'affaire à une tâche immense, elle est la cheville ouvrière de toute l'organisation, la pensée Sarrazin ne la quitte pas... Elle partage les espoirs et la détermination des promoteurs et leur offre bénévolement ses services de secrétaire. Depuis le début et pendant les années qui vont suivre, c'est elle qui dactylographiera des centaines de lettres, d'innombrables comptes rendus et procès verbaux, des mémoires, des convocations et ordres du jour. C'est elle qui sollicitera les entrevues, fera les réservations, retiendra les moyens de transport; c'est elle encore qui organisera les réunions, sollicitera des concours, recrutera des collaborateurs professionnels et bénévoles. Bref, Claudette Gagnon Dionne sera, au cours de cette longue marche, la compagne omniprésente, la collaboratrice attentive et efficace, la personne clé de toute l'entreprise, celle que l'on associe à toutes les démarches, celle qui a vécu avec émotion toutes les péripéties en partageant les peines comme les joies, les difficultés comme les succès, celle qui, quotidiennement, sans jamais se lasser, partagea, conseilla, soutint ce long processus aux multiples interventions.

Le projet d'ériger une maison pour les malades en phase terminale prendra plus de dix ans à se réaliser. C'est à cette mesure qu'il faut évaluer le bénévolat de Claudette Gagnon Dionne.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018