Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Aida Kamar

Chevalière (2008)

C’est en véritable Québécoise d’origine libanaise que, depuis plus de 18 ans, Aida Kamar mène une croisade au sein de la société québécoise et à l’échelle internationale pour l’existence d’une société francophone, nourrie des apports des Québécois de toutes origines. Par son discours dynamisant et constructif, Mme Kamar est un modèle inspirant pour l’idéal identitaire du Québec. Elle mise activement sur la diversité comme force de développement et levier de cohésion sociale. Le projet collectif qu’elle incarne et la vision d’avenir qu’elle édifie sont rassembleurs pour la province. Depuis 2006, elle est PDG de Vision Diversité, un organisme montréalais à but non lucratif qu’elle a créé et qui agit en tant que catalyseur d’initiatives économiques et culturelles pour la métropole et le reste du Québec.

Mme Kamar est née à Beyrouth en 1954. Diplômée en philosophie et en communication, elle a suivi un parcours professionnel dans l’enseignement, le journalisme et la production. Ses deux grands dossiers, pilotés tout au long d’une carrière commencée à Beyrouth et poursuivie depuis 1991 au Québec, ont été la francophonie et l’interculturalité.

En 1991, elle a fondé la Télévision libanaise du Québec (LBC Québec), qu’elle a dirigée jusqu’en 2001. Sous sa gouverne, le magazine hebdomadaire d’actualités de cette télévision faisait la promotion d’une intégration et d’une ouverture accrues de la communauté libanaise. C’est dans ce même esprit qu’elle a créé le journal L’Avenir et s’est associée à Joseph Nakhlé pour le Festival du monde arabe de Montréal, dont elle fut longtemps vice-présidente et directrice des communications.

Mme Kamar a accompagné à plusieurs reprises les ministères du gouvernement du Québec dans des missions de consultation et d’expertise. En 2006, elle a mis sur pied Vision Diversité, un organisme qui a permis de réunir les divers milieux de la culture et du développement économique pour engendrer des initiatives partagées de réflexion et d’action. Ce faisant, elle a réussi, en relativement peu de temps, à favoriser un riche et fécond dialogue entre concitoyens de toutes origines. À l’heure actuelle, l’organisme entend concrétiser la volonté d’ouverture des milieux culturels et économiques de la diversité montréalaise vers les régions du Québec, afin que soient développées des activités de maillage et de partenariat.

Aida Kamar a été membre du comité-conseil de la commission Bouchard-Taylor. En 2007, Radio-Canada l’a invitée à coanimer, pendant plusieurs mois, l’actualité aux côtés de Dominique Poirier. En 2003, elle a été faite chevalier de l’Ordre de la Pléiade, Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018