Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Louise Roy

Officière (2009)

Par sa carrière exemplaire, Louise Roy est un modèle de leadership éclairé dans la direction des affaires et la gestion du personnel. Elle est une source d'inspiration pour les chefs d'entreprise, les élus, les responsables d'associations et le grand public.

Mme Roy est née à Québec, en 1947. Après un baccalauréat en sociologie à l'Université de Montréal, elle a fait des études supérieures à la University of Wisconsin. Au cours de sa carrière, elle a assumé diverses fonctions au sein de l'administration publique québécoise, puis occupé successivement les postes suivants : PDG de la STCUM, vice-présidente principale du groupe La Laurentienne, vice-présidente de la division Amériques d'Air France, présidente et chef de la direction de Télémédia Communications, vice-présidente de l'IATA et fellow invitée au CIRANO, où elle préside toujours le Forum sur le leadership d'avenir. En 2009, elle était nommée chancelière de l'Université de Montréal et membre de nombreux conseils d'administration, notamment ceux de Montréal International et du Conseil des arts de Montréal, dont elle assume la présidence depuis 2006.

Mme Roy a toujours su faire progresser et enrichir les milieux professionnels où elle a évolué. Elle s'est distinguée par un leadership affirmé et une gouvernance bien conduite, tenant fortement compte des aspects humains et organisationnels. À la STCUM, elle a redressé l'entreprise et rétabli la confiance entre les employés syndiqués, le public et les élus de la région de Montréal. De plus, par des mesures d'accès à l'égalité à l'emploi, elle a permis aux femmes d'occuper des postes traditionnellement dévolus aux hommes, tel celui de chauffeur d'autobus. Elle a jeté ainsi les bases d'une gestion des ressources humaines plus ouverte et responsable.

En 2006, Louise Roy s'est vu remettre, pour l'ensemble de sa carrière, le Grand Prix de femme émérite du Y des femmes de Montréal. En 1991, elle a reçu deux distinctions honorifiques pour le travail accompli en matière d'accès à l'égalité, l'une de l'Association des fonctionnaires des communautés ethniques et l'autre du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018