Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Martine Tremblay

Chevalière (2009)

Martine Tremblay possède une vaste expérience de l'appareil gouvernemental québécois. Aussi polyvalente que rigoureuse, elle aura su répondre à l'appel de plusieurs ministres et premiers ministres, dans des contextes très exigeants, notamment comme première femme chef de cabinet d'un premier ministre.

Mme Tremblay est né à Québec, en 1948. Elle a fait des études universitaires en histoire à l'Université Laval.

À partir de 1978, Mme Tremblay fut successivement attachée politique et directrice de cabinet adjointe auprès du premier ministre René Lévesque, directrice de cabinet des premiers ministres René Lévesque et Pierre Marc Johnson, sous-ministre adjointe au ministère des Affaires culturelles, consultante en affaires publiques, planification stratégique et communications, directrice des affaires publiques chez Ducharme-Perron, sous-ministre de la Culture et des Communications ainsi que des Relations internationales. En 2009, elle était consultante en affaires publiques et analyses stratégiques à la firme HKDP.

Comme adjointe politique, puis administratrice d'État, Mme Tremblay a su faire profiter la collectivité québécoise de plusieurs avancées : en santé et en sécurité du travail, dans le domaine de la diversité culturelle, des arts de la scène, en matière de culture, ainsi qu'en ce qui concerne l'ouverture du Québec sur le monde : création de TV5, instigatrice des Saisons du Québec à l'étranger et du programme d'échanges avec l'Amérique latine.

Son ouvrage Derrière les portes closes – René Lévesque et l'exercice du pouvoir (1976-1985) apporte un éclairage inédit sur la réalité du pouvoir durant les mandats du premier ministre René Lévesque. Il fait comprendre les grandes structures gouvernementales en expliquant de manière dynamique le fonctionnement du cabinet du premier ministre et en montrant les relations qui existent entre le politique et l'administratif. En 2007, cet ouvrage remarquable a valu à Mme Tremblay le Premier Prix de la présidence de l'Assemblée nationale. De plus, en 2006 et en 2007, elle a publié une série d'articles portant sur l'actualité politique québécoise et canadienne dans les quotidiens La Presse et Le Soleil, ainsi que dans le site de Cyberpresse.

Officier de l'Ordre national du mérite de France, Martine Tremblay est actuellement membre de plusieurs conseils d'administration, dont ceux du CERIUM, de la Fondation René-Lévesque, de l'Institut canadien de Québec et du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018