Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Angèle St-Yves

Chevalière (2010)

Angèle St-Yves est l'une des premières femmes à avoir exercé à la fois la profession d'ingénieure et celle d'agronome au Québec. Elle fut la première femme présidente de l'Ordre des agronomes ainsi que de l'Association des ingénieurs en génie rural. Par les divers postes professionnels qu'elle a occupés et les différentes fonctions extraprofessionnelles qu'elle a remplies, elle aura inspiré les jeunes femmes d'ici désireuses de trouver leur voie en sciences.

Mme St-Yves est née à Charette, en 1940. Elle est titulaire d'un brevet B d'enseignement (1958) de l'école normale de Sainte-Ursule, d'un brevet A d'enseignement (1973) de l'Université Laval, ainsi que d'un baccalauréat (1977) et d'une maîtrise en génie rural (1984) de l'Université Laval.

Elle a mené une vie professionnelle intense et remarquée. Ses qualifications, ses qualités de fonceuse et son engagement social auront permis le développement d'une agriculture québécoise durable. Avant-gardiste, elle a su développer des approches novatrices et faire prendre le virage vert au monde agricole. Des postes supérieurs de gestion lui ont été confiés dans l'administration publique. Ses compétences l'auront amenée à diriger plusieurs centres de recherche au Canada ainsi qu'à mener de nombreuses missions scientifiques officielles sur quatre continents.

Mme St-Yves a fait sienne la cause des femmes. Dans son milieu, elle a épaulé, par du mentorat et du tutorat, celles qui faisaient le saut en sciences ou en gestion et elle les a orientées en ce qui concerne les divers aspects de leur future vie professionnelle : formation, conciliation travail-famille, égalité des chances. Sa réussite professionnelle, ses témoignages et ses conférences auront incité les femmes à s'imposer dans la société.

Angèle St-Yves apporte encore un appui sensible à plusieurs organismes, dont Nature-Québec, le mouvement scout, les organismes de loisir et d'histoire de sa collectivité, la Société canadienne du cancer, la Fondation de l'Université Laval.

Récipiendaire de plusieurs reconnaissances prestigieuses, cette commandeure de l'Ordre du mérite agricole du Québec et commandeure de l'Ordre du mérite agronomique du Québec a été intronisée, en 2009, au Temple de la renommée de l'agriculture du Québec.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018