Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Monique Lussier Bessette

Chevalière (1997)

Née à Marieville en 1938, productrice agricole d'avant-garde, elle s'est particulièrement intéressée au développement et à la reconnaissance de la femme en tant que partenaire à part entière dans l'exploitation de la ferme familiale. En 1988, elle a contribué à la création du Comité de conservation des sols de Rouville. Sa vision des choses traduit un intérêt pour la production de nourriture à travers le monde, et sa recherche de solutions atteste de son ouverture d'esprit. Il est clair pour elle qu' «il faut faire durer la terre si l'on désire nourrir plus de gens plus longtemps». En 1994, Mme Lussier Bessette fut présidente de l'Exposition agricole régionale du district de Saint-Hyacinthe. Première femme à occuper ce poste, elle a pu y accéder grâce à son engagement au sein de la Société d'agriculture de Rouville où elle exerce la fonction de présidente depuis 1990.

 Toujours en 1994, Mme Lussier Bessette a été honorée au Club de l'excellence d'Agropur pour sa participation très active dans le secteur d'expositions agricoles et pour son bénévolat dans plusieurs secteurs d'activité. À la suite de son expérience dans le domaine agricole régional en 1994, elle fut élue membre du conseil d'administration du Centre d'innovation technologique agro-alimentaire de Saint-Hyacinthe; elle est la seule femme représentante du monde agricole à siéger à ce comité. De plus, elle est membre du Conseil de la table de développement local de la municipalité régionale de comté (MRC) de Rouville.

 En 1991, elle fut nommée « agricultrice de l'année » par le Syndicat des agricultrices de la région de Saint-Hyacinthe. Elle est membre du Comité d'économie sociale de la Montérégie pour le développement des régions depuis 1995. Elle a participé en 1994 à la réalisation d'une vitrine temporaire de produits régionaux au kiosque de tourisme et de congrès de Saint-Hyacinthe, qui a attiré plus de 40 000 personnes. Pour sensibiliser les consommateurs de sa région à acheter les produits locaux, elle réalisa un rêve : une vitrine permanente de produits régionaux dans la salle du Pavillon de l'agriculture à Rougemont, sur le site de l'exposition agricole, pour le développement et la commercialisation de ces produits. En 1995, elle a participé à l'organisation du concours de kiosques à la ferme dans le cadre d'Agri-Vision.

 À la fin des années quatre-vingt, voyant la diminution du nombre des producteurs laitiers et l'utilisation excessive des sols due à la montée fulgurante de la mode « des grandes cultures », et souhaitant solutionner les problèmes de l'érosion et du compactage des sols, elle collabora à la mise sur pied du premier comité provincial pour la conservation des sols. En mai 1992, le Comité de conservation des sols de Rouville a été reconnu par le ministère de l'Agriculture du Québec pour son innovation en se voyant décerner le Prix environnemental. En collaboration avec le bureau des agronomes de Marieville, Monique Lussier Bessette organise depuis huit ans, à la Société d'agriculture de Rouville, une dizaine de journées de formation par année. Durant plus de dix ans, elle a participé et collaboré à la Journée de la femme dans le cadre de la Semaine du cultivateur à l'Institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe. Son intérêt pour les nouvelles technologies l'ont conduite à se pencher sur la gestion informatisée des entreprises agricoles.

 Mentionnons qu'elle est la première femme à accéder au Temple de la renommée de l'agriculture du Québec en 1996.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018