Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Pierre Nadeau

Chevalier (1992)

Né à Montréal le 19 décembre 1936, Pierre Nadeau amorce sa carrière en journalisme à la radio à la Station CJBR de Rimouski avant d'aller à Paris où il effectuera des reportages pour l'ORTF.

À son retour. il entre au service de Radio-Canada où il animera «Caméra» de 1962 à 1970. Confirmé meilleur reporter à la télévision en 1964 par le trophée Méritas, il est nommé correspondant de Radio-Canada à Paris en 1965.

Il reviendra à Montréal en 1968 pour assurer des séries d'émissions «Le monde maintenant» à la radio, «Le téléjournal», «Week-end» à la CBC et le très populaire magazine «Le 60» de 1973 à 1975, puis «Télémag» de 1977 à 1979.

En 1980, il animera «Les lundis de Pierre Nadeau» à Radio-Canada. Puis de 1982 à 1984, «Pierre Nadeau rencontre». Au cours de cette période, il présente à la télé de Radio-Canada une série de grands dossiers pour l'émission «L'Observateur», puis 1983 à 1986, «Déjà vingt ans» lui permet de présenter une rétrospective des principaux événements survenus au Québec. En 1984, il est co-animateur du magazine «Le Point» diffusé du lundi au vendredi à la télé de Radio-Canada. En 1988, il est co-producteur de «Sept jours» pour la chaîne TVA, en 1989, «Ferland-Nadeau en vacances» lui permet d'explorer le talk-show, formule qu'il reprendra en 1991 avec «Ferland-Nadeau en direct».

Détenteur de deux trophées Gémeaux et du Prix Artis en 1988 comme animateur préféré d'émissions d'information, Pierre Nadeau maintient sa popularité en 1991 en animant le magazine «L'Événement» au réseau TVA.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Pierre Nadeau a été nommé, en 1994, délégué du Québec en Nouvelle-Angleterre, fonction qu'il a occupée pendant un an. Il a présenté, en 1996, le magazine Enjeux à la télévision de Radio-Canada et publié, en 2001, une autobiographie intitulée L'impatient.

Déjà récipiendaire de six trophées Gémeaux, il a remporté, en 2001, le Grand Prix Gémeaux de l'Académie de la télévision et du cinéma. Le Festival de Banff lui a décerné, en 2002, le titre de l'une des 50 personnalités les plus célèbres des 50 premières années de la télévision du Canada.

Il a été membre du Conseil de l'Ordre national du Québec de 1999 à 2004.

(Mis à jour en mai 2007)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019