Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jeannine Pelland

Chevalière (1989)

Née à Montréal, le 21 mai 1931, l'actuelle présidente de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a obtenu son diplôme d'infirmière à l'Hôtel-Dieu de Montréal en 1953. Bachelière ès-sciences infirmières de l'Institut Marguerite d'Youville en 1955, elle obtient un baccalauréat ès-arts et un baccalauréat en pédagogie de l'Université de Montréal en 1963. Elle détient de la même institution une licence en pédagogie (1967), une maîtrise en éducation (1970) et un doctorat en éducation comparée (1975).

Dès l'obtention de son premier diplôme, madame Pelland exerce sa profession comme professeur-monitrice à l'École des infirmières de l'Hôtel-Dieu de Montréal puis, à l'Hôpital du Christ-Roi de Verdun où elle occupe le poste de directrice des études. De 1962 à l970, elle fut professeur et coordonnatrice de l'enseignement du nursing à l'Institut Marguerite d'Youville et à la Faculté de nursing de l’Université de Montréal. Adjointe à la doyenne de la même Faculté, entre 1974 et 1976 pour le programme de baccalauréat ès-sciences infirmières, elle y est, depuis, professeur agrégé. C'est en 1980 qu’elle fut élue, pour la première fois, présidente de son ordre professionnel. Elle sera réélue quatre fois. Sous sa gouverne, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec s'est impliqué dans plusieurs grands dossiers sociaux dont l'étude des services de santé et des services sociaux, la politique en santé mentale et la formation initiale des infirmières au niveau du baccalauréat. Consciente que les corporations professionnelles doivent assumer leur mission de protection du public, elle a orienté la profession vers des normes de soins et de formation dont les standards de qualité sont élevés. L'Ordre est ainsi devenu un modèle pour ce qui a trait à l'évaluation de la compétence de ses membres. La mise sur pied, l’année dernière, d'une fondation pour la recherche infirmière est une manifestation concrète des objectifs d'excellence qu'elle poursuit via le développement des connaissances en sciences infirmières.

Madame Pelland n'a pas craint de prendre position sur des questions controversées telles que les approches alternatives dans les services de santé et la formation des sages-femmes. Elle incite fortement ses membres à agir contre le fléau de la violence familiale.

Sur la scène nationale, Jeannine Pelland a participé à la création du Comité d'agrément de l'Association canadienne des écoles universitaires de nursing. Sur la scène internationale, elle a oeuvré depuis 1969 comme expert en soins infirmiers pour l'Organisation panaméricaine de la santé, l'Organisation mondiale de la santé et l'Agence canadienne de développement international. Au cours de sa carrière, elle fut membre de nombreux comités et conseils d'administration, entre autres, au sein de divers établissements de santé et de services sociaux et de la Société canadienne de la Croix-Rouge. Elle est membre de plusieurs organismes dont Amnistie internationale.

Récipiendaire, en 1948, de la médaille du lieutenant-gouverneur de la province de Québec, madame Pelland a reçu la médaille de bronze de l'Université de Montréal en 1985 et fut décorée «Dame de mérite» de l'Ordre souverain militaire de St-Jean de Jérusalem en 1987.

Mise à jour

Jeannine Pelland a été présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec de 1980 à 1992. Elle a été nommée membre de l’Ordre du Canada en 1990. La Fondation du Centre hospitalier de Verdun lui a rendu hommage, en 1994, à titre de personne ayant marqué l’histoire de l’hôpital.

(Mis à jour en septembre 2006)

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018