Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Phyllis Harriet Godfrey Waxman

Chevalière (1988)

Née à Montréal le 13 avril 1921. Madame Phyllis Godfrey Waxman est diplômée de l'Académie française de musique et de l'Academy of Phonitics and Linguistics. Artiste du théâtre et de la radio, elle fut également professeure de musique et d'art dramatique. C'est dans le monde du bénévolat pourtant que Madame Waxman fait une véritable carrière depuis vingt ans.

Durant les années soixante, elle est présidente de la Division des Femmes (Sisterhood) de sa synagogue, la Congrégation Adath Israel, et inaugure un projet de rapprochement judéo-chrétien.

Aux Services Communautaires Juifs de Montréal (Allied Jewish Community Services of Montréal), elle est nommée, en 1969, présidente de l'Appel Juif Unifié ayant 500 bénévoles sous sa direction. En 1971, elle préside la conférence communautaire sur les droits de la personne (Human Rights). En 1975. elle est élue membre de l'exécutif et du conseil d'administration et devient également présidente de la Fédération des Femmes et du Conseil des présidentes. En 1977, elle conçoit et met sur pied le programme communautaire «Outreach» dont elle assure la présidence.

De 1976 à 1983, elle est membre de l'exécutif et du conseil d'administration du Congrès Juif Canadien et elle préside le groupe de travail sur les droits de la personne et le comité sur les juifs soviétiques.

De 1974 à 1976, elle est membre de l'exécutif de la Fédération des Femmes du Québec et en 1976, elle est nommée membre du conseil exécutif du Montréal Council of Women.

De 1973 à 1 975, elle est co-présidente régionale de Federated Appeal of Greater Montréal et elle est conseillère lors de la création de Centraide.

De 1981 à 1983, elle est présidente de l'Association des Auxiliaires bénévoles de l'Hôpital Général Juif Sir Mortimer B. Davis et est co-fondatrice du programme pour les malades atteints de cancer «Hope and Cope» (1982), lequel reçoit le prix des services communautaires en 1983.

En 1985, elle organise et préside la conférence communautaire sur le vieillissement «50 + » co-parrainée par The Gazette et SCJ de Montréal tenue au Palais des Congrès.

Elle est membre du conseil d'administration de l'Association des Auxiliaires bénévoles des Hôpitaux du Canada depuis 1985. Membre de l'exécutif de l'Association des Auxiliaires bénévoles des Établissements de santé du Québec, elle assume la présidence de cette association depuis 1986.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Phyllis Godfrey Waxman a reçu un certificat d’honneur du ministère de la Santé nationale et du Bien-être social en 1993; le prix Samuel-Bronfman, de la Fédération des services juifs de Montréal, en 1996; le prix de l’Association des auxiliaires bénévoles des établissements de santé du Canada, en 1999, pour sa participation à la conception et à la mise en œuvre du projet « Urgence Présence », un projet unique au Canada visant à la formation d’équipes de bénévoles et à leur intégration dans le département d’urgence de l’Hôpital général juif de Montréal; et, en 2004, le prix Bénévole exceptionnelle, de l’Hôpital général juif de Montréal, en reconnaissance de son leadership et de son dévouement remarquable.

(Mis à jour en septembre 2006)

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018