Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Irina Bokova

Officière (2017)

Irina Bokova, née le 12 juillet 1952 à Sofia, en Bulgarie, est directrice générale de l’UNESCO depuis le 15 novembre 2009. Elle a été réélue en 2013 pour un second mandat. Elle est la première femme et la première personne originaire d’Europe de l’Est à diriger l’Organisation.

Diplômée de l’Institut d’État des relations internationales de Moscou, elle a également étudié à l’Université du Maryland ainsi qu’à la John F. Kennedy School of Government. Elle a amorcé sa carrière au département des Nations Unies du ministère bulgare des Affaires étrangères. Élue députée à deux reprises, elle a, par la suite, été première secrétaire d’État pour l’intégration européenne.

Au cours de sa carrière, Mme Bokova a également travaillé au sein de la mission permanente de la Bulgarie auprès de l’ONU à New York. Elle a aussi été nommée ministre des Affaires étrangères p. i., ambassadrice de Bulgarie en France, à Monaco ainsi qu’auprès de l’UNESCO et représentante personnelle du président de la République de Bulgarie auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie.

En qualité de directrice générale de l’UNESCO, elle participe activement aux efforts internationaux visant à promouvoir une éducation de qualité pour tous, l’égalité des genres et la protection du patrimoine culturel mondial, en vue de consolider les fondements d’une paix durable. Elle s’emploie à promouvoir la culture en tant que moteur de développement, ainsi que la diplomatie et la coopération scientifiques.

Elle est l’instigatrice de campagnes mondiales de prévention et de lutte contre la radicalisation des jeunes, l’extrémisme violent, la haine et la discrimination.

À la tête de l’UNESCO, Mme Bokova milite à l’échelle mondiale en faveur de la sécurité des journalistes et de la liberté d’expression.

Elle a reçu des distinctions nationales de la part de plusieurs pays du monde, ainsi que le titre de docteure honoris causa d’universités prestigieuses.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017