Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Hélène Pelletier-Baillargeon

Chevalière (1999)

Née à Montréal, Hélène Pelletier-Baillargeon est titulaire d'une maîtrise en français qui lui a valu le Prix du Gouvernement français pour son mémoire consacré au poète Francis Jammes.

Boursière du Conseil de la recherche sur les humanités, elle a poursuivi des études à Paris de 1957 à 1959 à l'École pratique des hautes études et à la Sorbonne. Elle a effectué des recherches à la Bibliothèque nationale de France en vue d'une thèse de doctorat en stylistique consacrée à l'œuvre de François Mauriac.

Elle collabore à la revue Maintenant en 1962, au moment de sa fondation. Elle devient ensuite adjointe à la rédaction et accède à la direction de la revue en 1972.

De 1974 à 1980, elle est journaliste à la pige et chroniqueuse au magazine Châtelaine. En 1981, elle occupe un poste de conseillère au cabinet du ministre de l'Éducation du Québec, Camille Laurin. De 1986 à 1988, elle signe une chronique hebdomadaire à La Presse et collabore à Critère, Relations, Revue Desjardins, Communauté chrétienne, Possibles, L'Action nationale, Cahiers de recherches éthiques (Fides), Le Devoir, La Presse, Le médecin du Québec, etc. Elle participe également à de nombreux colloques comme conférencière invitée sur l'éducation, la condition féminine, la vie ecclésiale, la politique familiale ou culturelle, etc.

Elle a été membre de plusieurs conseils d'administration dont celui du Musée des beaux-arts de Montréal, du Conseil supérieur de l'éducation du Québec et, depuis 1988, de la Fondation Lionel-Groulx. Elle est coauteure de plusieurs ouvrages dont un Traité d'anthropologie médicale sous la direction de Jacques Dufresne, Fernand Dumont et Yves Martin publié aux Presses de l'Université du Québec et à celles de l'Université de Lyon.

Enfin, elle est l'auteure de deux biographies majeures : Marie Gérin-Lajoie, de mère en fille, la cause des femmes, publiée chez Boréal en 1985, ouvrage qui lui a valu le prix Maxime-Raymond décerné par l'Institut d'histoire de l'Amérique française, et Olivar Asselin et son temps, dont le tome I a été publié en 1996 aux Éditions Fides. Le tome II est en préparation.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Hélène Pelletier-Baillargeon a fait paraître le tome II de Olivar Asselin et son temps (2001), le tome III étant en préparation. Elle est aussi l'auteure de l'article consacré à Olivar Asselin dans le Dictionnaire biographique du Canada.

(Mis à jour en mai 2007)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018