Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Angèle Dubeau

Chevalière (2004)

Premier Prix du Conservatoire de musique de Montréal, Angèle Dubeau est ensuite l’élève de la Juilliard School of Music, puis, de 1981 à 1984, elle étudie avec Stefan Gheroghiu en Roumanie. Depuis, elle est devenue l’une des personnalités musicales les plus en vue du Canada. Lauréate de plusieurs concours d’envergure, elle a fait de nombreuses tournées qui l’ont amenée sur les grandes scènes du monde, dans plus de vingt-cinq pays. Ses nombreux albums ont été acclamés par la critique et le public. Elle est une des rares solistes canadiennes de musique classique à se voir décerner un Disque d’or pour des ventes de 50 000 exemplaires en un an.

C’est en 1997 qu’Angèle Dubeau fonde La Pietà, un ensemble à cordes à géométrie variable formé de huit à douze musiciennes, parmi les meilleures du Canada. Cette jeune formation s’est rapidement acquis une solide notoriété. Dès ses débuts, l’ensemble se produit sur plusieurs des scènes les plus prestigieuses du Canada, ainsi qu’à la télévision, tant au réseau français qu’anglais de Radio-Canada. Avec son ensemble, Angèle Dubeau donne un nombre impressionnant de concerts au pays, dont plusieurs au profit d’organismes caritatifs venant en aide aux femmes. L’ensemble se fera entendre cette année au cours de tournées au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

Enregistrés sous étiquette Analekta, les quatre premiers disques d’Angèle Dubeau & La Pietà — Vivaldi per archi, Berceuses et Jeux interdits, Let’s Dance ainsi que Violons d’Enfer — ont été les meilleurs vendeurs de leur catégorie au Canada. François Tousignant, du quotidien Le Devoir, décrivait ainsi l’ensemble : « …précision d’attaque, qualité du jeu d’ensemble et énergie… on se croirait magiquement revenu à l’époque bénie des Solisti di Zagreb… fougue, présence… Le sourire des musiciennes est contagieux, d’autant plus qu’il passe tant par la bouche que par les oreilles… ».

De 1994 à 1997, la télévision de Radio-Canada présente Faites vos gammes, une émission hebdomadaire conçue et animée par Angèle Dubeau. Depuis 1995, elle conçoit, dirige et anime La fête de la musique à Tremblant, un festival de musique très populaire, qui attire chaque année 75 000 mélomanes au cours du long congé de la fête du Travail. En 2002, elle anime de nouveau son émission estivale hebdomadaire à la télévision de Radio-Canada Angèle Dubeau… La fête de la musique.

Angèle Dubeau a été nommée membre de l’Ordre du Canada en 1996 et elle a reçu le prix Calixa-Lavallée, de la Société Saint-Jean-Baptiste, hommages rendus pour sa contribution exceptionnelle à la musique classique.

Le remarquable violon d’Angèle Dubeau, le Des Rosiers, a été fabriqué en 1733 par Stradivarius.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018