Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Andrée Ménard, C.Q. (1926-2019)Une femme au cœur d’or

Sœur missionnaire de l’Immaculée-Conception, Andrée Ménard a démontré, tout au long de sa vie, une propension à la charité. Elle s’était engagée de façon remarquable à aider ses prochains, surtout celles et ceux qui, tantôt isolés, immigrés ou réfugiés, tantôt défavorisés par des conditions de vie particulièrement difficiles, cherchaient un moyen de mieux vivre et de le faire dans la dignité.

Outre son engagement missionnaire, notamment celui au Japon, qui a duré vingt-cinq ans, la principale réalisation de Mme Ménard a été la création de l’organisme sans but lucratif PROMIS, qui soutient les personnes immigrantes et réfugiées, ainsi que leurs familles, dans leurs démarches d’intégration culturelle, sociale et professionnelle. Établi dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal, l’organisme répond annuellement aux besoins d’au-delà de 8 000 personnes issues d’une centaine de pays.

PROMIS a été reconnu, au Québec et ailleurs, à plusieurs égards, dont le civisme, la solidarité sociale, le multiculturalisme, le bénévolat et la francisation. Quant à Mme Ménard, elle a notamment été reçue chevalière de l’Ordre national du Québec, en 2010, alors qu’elle avait déjà été honorée de la Médaille du service méritoire en 2002.

Mise en ligne : 18 novembre 2019