Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Louise Arbour, G.O.Q., appelée à la rescousse pour éliminer le climat malsain de sexualisation chez les militaires

Le 29 avril 2021, le ministre fédéral de la Défense, Harjit Sajjan, a annoncé que le gouvernement confiait à Louise Arbour le mandat de réaliser un examen indépendant sur la façon dont les Forces armées canadiennes gèrent les plaintes, les dénonciations et les signalements d’inconduites et d’agressions sexuelles.

Mme Arbour analysera tous les aspects de l’organisation militaire pour voir comment celle-ci s’y prend pour prévenir, punir, sanctionner, réprimer et réparer les violences à l’égard des femmes, essentiellement.
Elle formulera des propositions en vue, d’une part, de contrer les comportements sexuels et sexualisés inappropriés et, d’autre part, de favoriser une culture du milieu de travail inclusive, égalitaire et non genrée.

Selon La Presse canadienne, le mandat de Mme Arbour coïncide avec l’examen statutaire du système de justice militaire, actuellement mené par un autre ancien juge de la Cour suprême, Morris Fish. Le rapport de ce dernier est attendu au Parlement, en juin 2021, et le gouvernement affirme que Mme Arbour pourra utiliser ses conclusions dans le cadre de son travail, afin d’éviter les chevauchements.

Mise en ligne : 3 mai 2021