Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Charles Binamé

Chevalier (2020)

Cinéaste maintes fois primé, Charles Binamé a signé nombre d’œuvres, dont plusieurs liées à des personnages d’exception, réels et fictifs, de la société québécoise.

Après le franc succès de sa série Blanche et une sélection à Cannes, pour son film phare Eldorado, en 1995, M. Binamé a enchaîné, en 2002, avec le plus gros box-office québécois : Séraphin – un homme et son péché. Ont suivi la sortie de Maurice Richard, en 2005,et puis son film Combat pour la justice,sur le travail remarquable de la juge Louise Arbour, G.O.Q., à La Haye, aux Pays-Bas. Les documentaires marquants de M. Binamé racontent Borduas, Pierre Gauvreau et Gilles Carle.

Comme une récompense inattendue à son grand amour de la musique, le cinéaste a été convié, par l’Opéra de Montréal, à faire la mise en scène de Carmen, en 2018.

Recherche dans le site