Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Remise de l'insigne de chevalière (2014)Monique Giroux

Transcription

Vous êtes en effet une encyclopédie de la chanson d’expression française. D’ailleurs, vous enseignez la chanson populaire française de la Révolution à nos jours, à l’UQAM. Mais plus encore, vous ouvrez des portes à nos jeunes talents qui sont des dizaines à vous voir comme leur deuxième mère — nous dit-on!

Vous êtes née à Oka. Adolescente, vous êtes l’adjointe de Fabienne Thibault. Jeune adulte, vous arpentez les corridors de Radio-Canada avec votre mentor Myra Cree, qui vous apprend le métier d’animatrice. Vous faites vos armes à CIBL, tout en travaillant comme documentaliste à Radio-Canada.

On vous confie un micro en 1991, et dès lors, votre passion pour la chanson française devient contagieuse. À force de promouvoir l’œuvre de tous ces autres, vous avez vous-même bâti une œuvre colossale d’ouvrages, de recueils, de radio-documentaires, de disques hommages. Vous avez, par exemple, conçu une série de treize disques, Les refrains d’abord, qui présente des trésors de la chanson québécoise. Attachée au patrimoine, vous l’êtes encore plus à la jeunesse. Vous êtes celle par qui Cœur de pirate, Pierre Lapointe, Yann Perreau et des dizaines d’autres ont percé le mur de l’anonymat.

Vous êtes connue dans toute la Francophonie. Par exemple, depuis 2001, vous êtes la seule non-Française membre de l’Académie Charles Cros, prestigieuse institution vouée à la promotion de la culture musicale.

L’ampleur de votre contribution au rayonnement de la chanson québécoise d’expression française est sans équivalent.

Monique Giroux, au nom du peuple du Québec, je vous fais chevalière de l’Ordre national du Québec.

Retour à la biographie de Mme Giroux

Recherche dans le site