Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Remise de l'insigne d'officière (1994)Thérèse Gouin Décarie

Transcription

Professeur émérite au département de psychologie de l’Université de Montréal, Thérèse Gouin Décarie a été la première à faire le lien, expérimentalement, entre les théories de Piaget sur le développement cognitif du jeune enfant et les hypothèses de Freud sur le développement affectif au début de la vie. Son troisième volume Intelligence et affectivité chez le jeune enfant, préfacé par Piaget et publié en 1962, est devenu un classique et a été traduit en plusieurs langues. Dans les années qui suivent, ses travaux sur le développement des enfants souffrant de malformations congénitales dues à la thalidomide ont reçu la même reconnaissance internationale. Thérèse Gouin Décarie fut la première femme francophone à siéger au Conseil national de recherches du Canada. Elle est membre de la Société royale du Canada, distinguished fellow de l’International Society on Infant Studies. Elle fut récipiendaire du prix du Québec Léon-Gérin en 1988 et de la médaille Innis-Gérin de la Société royale en 1991.

– Madame Gouin Décarie.

Retour à la biographie de Mme Gouin Décarie

Recherche dans le site